La Guerre des Clans Remember
Bienvenue jeune étranger ! N'aie aucunes craintes envers la forêt, peut-être qu'ainsi elle impressionne, mais elle renferme un grand mystère ... Viens le découvrir, en la pénétrant ! Deviens le guerrier le plus farouche, ou la guerrière la plus douce. Créé ton histoire en foulant le sol de la forêt de Cerfblanc, on attend que toi !



 

Partagez | 
 

 I will have no mercy, or no !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
L'esquimeau rose !
Messages : 667
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 15
MessageSujet: I will have no mercy, or no !   Jeu 20 Aoû 2015, 18:08

je marchait seul, mes pattes grises cendres foulant la terre meuble du bord de la riviere.  Des libellules volaient de ci, de la au dessus des nénuphars. En me rapprochant de la berge, j'aperçu les poissons avec leurs écailles aux couleurs orange aux reflets argentées qui se coulaient entre les tiges de roseaux. En regardant mieux, je vit le reflet de mon visage, des oreilles jusqu'au cou... entouré d'une lanière de cuir ! "Mais qu'est ce que ?" Je commençais à paniquer.... non ! Je ne voulais pas être un chat domestique ! Non pas les bipèdes, pitié ! Mais je voyais déjà des pattes nues se pencher vers moi et me cercler le ventre....

Je me réveillais en sursaut, les yeux encore bouffis de sommeil. Ce n'était qu'un cauchemar,  rien de plus. Alors pourquoi sentait je encore les pattes de ces monstres contre moi ? Je regardais autour de moi. "Ah...d'accord. .." je mettait emmêlés les poils dans les roseaux qui bordaient mon nid flottant. De quelques coups de dents, je finissais d'arracher les tiges de la plante de mon beau pelage soyeux. D'un coup de langue ou deux, je re ordonnait le tout puis slalom ait entre les guerriers endormis et sortit au grand air.

Je du fermer les yeux lorsque le soleil vint frapper mon museau. Il était maintenant à son zénith, l'heure la plus chaude de la journée. Avec mon pelage, certains chats de mon clan pensaient que j'allais crever en patrouille, ou avoir de la fièvre en revenant. Mais jamais rien de tout cela ne m'arrivait.  Il m'était arrivé, parfois étant apprenti de tourner de l'oeil,  mais à cet âge là,  je ne savait pas réguler la température de mon corps.  Maintenant,  plus de soucis. Je pouvais partir en patrouille. Et comme l'occasion se présentait,  je m'approchais du lieutenant de mon clan.

-je peux faire partie d'une patrouille frontalière Brin de Lavande ?

La chatte au même pelage que moi asquiesca et je me joignit au groupes des trois autres chats qui m'attendaient sous les branches basses du grand saule. Un grand mâle brun prit la tête et nous nous engageames vers la sortie du clan.
Après avoir marqué la frontière près de la riviere et nous êtres assurés qu'aucun membres du clan du tonnerre ne l'avait franchi, nous continuons de remonter la riviere ou notre prochaine destination serait les gorges.

Un lapin passa devant mon museau sans que je n'ai le temps de l'attraper ou de faire le moindre geste. Un chat de la patrouille fila à sa poursuite sans demander son reste et les autres le suivirent, me lassant planté la. Que faire ? Les suivres ? Non,  le guerrissus me l'avait formellement interdit si ce n'était pas important. Je les laissaient donc à leur lapin et continuai le long de la riviere ou... mille saumons ! Le pont des bipèdes ! Je n'avais pas pensé à l'éviter.  Si seulement je les avaient suivis.... C'est alors qu'une odeur non pas de clan, mais de domestique me parvint au narines. Mes muscles se bandit et lorsque j'aperçu un petit chat blanc et noir, dont le regard passait d'un endroit à l'autre. "Perdu ! J'en suis sûre !" J'attendIT simplement qu'il se rapproche et je lui sauta dessus.  Je cloua le chat au sol et le retint entre les griffes,  attendant sa réaction.  
Bah... spoiler :
 

_________________

j'appartiens au clan de la riviere....

un kit ? Clique !
Merci aliza pour ce magnifique dessin !:
 

Bannière LGDC:
 

Merci bebeilles elle est sublime !!!:
 


Dernière édition par Plume Glaciale le Sam 22 Aoû 2015, 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Domestique
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2015
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Ven 21 Aoû 2015, 17:34

Alizia ne dormait que d'un œil sur son cousin moelleux. Sa gamelle pleine de pattée et de viande à coté et un bol d'eau. Elle s’ennuyait beaucoup.Seule. Ses bipèdes ne se sont pas encore réveillés. Elle  s'étira, se fit la toilette, et s'avança dans le salon encore silencieux et à moitié éclairé.  Une idée lui vint : Si elle allait faire une petite ballade ? Dans la forêt ? Alizia prit quatre grosses bouchées de sa pattée pour son petit déjeuner et se glissa par la chatière. Elle traversa le jardin et grimpa sur la belle palissade de bois qui entourait son jardin (ses bipèdes avaient prévus de l'enlever et de faire une grande haie à la place). Un petit bol d'air frais ne lui ferait surement pas de mal. En plus, elle avait déjà rencontrée des chats sauvages ; ils n'étaient pas aussi terrible que ce que l'ont raconte...
Alizia sauta de là haut, et se retrouva face à l'épaisse forêt. Elle s'y enfonça sans inquiétude. Le soleil traversait les feuillages sous les lointains pépiements des oiseaux. Cette fois ci, elle changea de direction et se dirigea vers l'ouest. Après un quart d'heure, la chatte arriva devant une rivière. Elle s'approcha de la berge, bordée de gros rochers. C'est très jolis, ici. Elle leva les yeux vers le ciel : midi déjà et le soleil était aveuglant. " J'aimerais voir de l'autre coté...il n'y a pas que la forêt, après tout".
Décidée, Alizia remonta la rivière. Il y avait, après avoir traversé un petit ruisseau, une sorte de comble tapissée de sable. Des chats semblaient se battre, surveillés par d'autres. Elle préféra les éviter et se cacha en se  glissant sous les gros bosquets, silencieusement. De ce coté ci, la forêt reprenait sa place. encore un gros quart d’heure après, Alizia vit un pont de pierre qui surmontait des chutes d'eaux. Elle le traversa, en jetant un coup d’œil aux cascades, impressionnée. De l'autre coté, c'était la rive gauche de la rivière. Parvenue à destination, Alizia resta un moment silencieuse. Que de chemin jusqu'ici et ou aller maintenant ?
Elle sentit des griffes se planter sur elle et la jeune chatte tomba à la renverse, surprise. Elle poussa un cri et dévisagea le matou qui la tenait. Un mâle avec une odeur mauvaise au pelage blanc et la face grise. Alizia le fixa consternée, scandalisée.
-
- Oh mais lâchez moi ! vous me faite mal, espèce de brute ! Ce n'est pas comme ça que l'on traite une dame ! "

Alizia n'essaya même pas de se libérer. C'était à  ce chat de le faire et de se retirer et de s'excuser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'esquimeau rose !
Messages : 667
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 15
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Ven 21 Aoû 2015, 18:55

- Oh mais lâchez moi ! vous me faite mal, espèce de brute ! Ce n'est pas comme ça que l'on traite une dame ! "

Une dame ? Ce chat qui avait osé traverser la frontière de son territoire et que je venais de clouer au sol était en fin de compte une femelle ? Je n'y croit pas tellement mais, en y repensant, celle ci a vit bien une odeur plus douce que celle d'un mâle. J hésitait un instant où deux pour savoir si je la relâchait ou non. Cette dame, comme elle le disait, pouvait très bien m infliger des blessures assez grave pour que je m'enfui et passe pour un lâche. D'un autre côté, elle avait l'air plutôt. ... innofencive. Je décidai donc de la relâcher, enlevant doucement mes griffes de son poitrail tout blanc et duveteux, puis je m'assis à côté d'elle en la laissant se relever. Malgré tout, je me méfiait d'elle, même si c'était une chatte domestique. Après qu'elle se soit relevée, je lui Miaulais :

-attends moi ici, je revient. Si tu bouges...

Je fis mine de me jeter sur elle avant de tourner les talons et de m'engouffrer dans les buissons les plus proches. Je regardais à l'intérieur et trouva ce que je cherchais. Je revint sur mes pas, tenant entre ma patte gauche grise cendre des toiles d'araignées solides. Avec mes crocs, je les enlevait de ma patte et les te dit à la chatte domestique. Je ne savait pas comment elle allait réagir, mais c'est le moins que je puisse faire pour me faire pardonner de ma confusion.

-tiens, c'est pour ton poitrail. J'ai enfoncé un peu trop profondément mes griffes et si tu n'arrêtes pas le sang, tu risques l'infection. Miaulais je entre mes crocs, car les toiles d'araignées m'empêchait de bien parler. Prends ces toiles d'araignées, ça arrêtera l'hémorragie.

Tiens donc, me voilà guérisseur ! Je souris à cette pensée. Mais bon, jamais je ne le serait, parole de Plume Glaciale ! Je revint au présent lorsque j'entendis la chatte qui commencait a s'impatienter. DéliÇa te ment, je lui déposait les sortes de pansements à ses pattes et attendit. Et puis, comme il y avait ce silence pesant, jenga geai la conversation :

-Tu m'a l'air... différente. Et quand je dit différente, je parle des autres chats domestiques. Il faut être fou pour venir jusqu'ici lorsqu'on est chat de bipèdes. Je m'appele Plume Glaciale. Et toi, quel est ton nom ?


_________________

j'appartiens au clan de la riviere....

un kit ? Clique !
Merci aliza pour ce magnifique dessin !:
 

Bannière LGDC:
 

Merci bebeilles elle est sublime !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Domestique
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2015
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Sam 22 Aoû 2015, 18:38

[justify]Le chat sembla surpris. Mais que croyait il ? Alizia fit la mauvaise mine. Le chat sauvage hésita pendant quelque instants silencieux et la relâcha ensuite doucement. Alizia dut se mordre la langue, un douleur lui perçait le poitrail. Il avait enfoncés ses griffes. Le mâle s'assit à coté tandis que elle se relevait. Deux goutte de sang perlèrent sur sa fourrure douce. L'autre lui lança ensuite :
-attends moi ici, je revient. Si tu bouges...
Il fit semblant de vouloir s'élancer sur la chatte encore une fois. Alizia recula,mais il était déjà partit dans les buissons. Pendant ce temps, Alizia se mit à lécher sa blessure. Les chats sauvages sont plus fort qu'un pauvre chat des villes, assurément . Mais les chats domestiques ne sont pas élevés pour se battre mais pour être choyés par les bipèdes. Le chat revint avec des toiles d'araignées sur sa patte grise. Alizia se demanda ce qu'il comptait faire. Elle aurait préférée rentrer chez elle, ses bipèdes devait avoir de la pommade et si c'était plus grave que cela, il l’emmènerait chez le coupeur pour la soigner. Il tendis la toile avec ses crocs :
-tiens, c'est pour ton poitrail. J'ai enfoncé un peu trop profondément mes griffes et si tu n'arrêtes pas le sang, tu risques l'infection. Miaulais je entre mes crocs, car les toiles d'araignées m'empêchait de bien parler. Prends ces toiles d'araignées, ça arrêtera l'hémorragie.
Alizia leva les sourcils. Un toile d'araignée pour pansement, quelle curieuse coutume. Ils savaient se soigner eux même, semblait il. Le chat blanc lui les déposa devant elle et elle fit un signe de tête pour le remercier.
-Tu m'a l'air... différente. Et quand je dit différente, je parle des autres chats domestiques. Il faut être fou pour venir jusqu'ici lorsqu'on est chat de bipèdes. Je m'appele Plume Glaciale. Et toi, quel est ton nom ?
Différente des autres chats domestiques ? Alizia se demanda ce que cela voulait dire. Elle avait été une chatte errante lorsqu'elle était petite.
-Je me nomme Alizia. J'habite plus loin, près de la forêt, dans un nouveau nid. Je voulais juste un peu visiter mais il semble que tout ces jolis coins sont déjà occupés...mais je ne voulais pas vous importuner.
Alizia prit la toile d'araignée et la posa sur son poitraile blanc délicatement. Est ce comme cela que l'on doit faire ? Elle ne connaissait rien du tout à tout cela.
Quand vous dite que je suis différente des autres chats domestiques, dans quel sens cela est il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'esquimeau rose !
Messages : 667
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 15
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Sam 22 Aoû 2015, 19:40

la chatte sembla réfléchir un instant. Profitant de ce cours moment de silence, je l'analysait de haut en bas. De loin, sa fourrure semblait simple, comme celle d'un chat de gouttière mais de près, on aurait dit une boule de duvet noire et blanche sur pattes. La minette me tira hors de mes pensées lorsqu'elle répondit enfin à ma question :

-Je me nomme Alizia. J'habite plus loin, près de la forêt, dans un nouveau nid. Je voulais juste un peu visiter mais il semble que tout ces jolis coins sont déjà occupés...mais je ne voulais pas vous importuner.

Cette chatte s'appelle donc Alizia... un jolie nom pour une domestique. Pas comme certains matous appelés minet, papatte ou encore Chausette. .... et puis, elle etait nouvelle aparement, c'est normal qu'elle veuille visiter, enfin... pas pour un chat domestique. Eux restaient clôtrer dans leur nids en compagnie de leur bipedes qui les caressaient à longueur de journée. Mais Alizia avait traversée le territoire du clan du Tonerre sans encombre. Autant la laisser passer, tant qu'elle ne mangeait ou n'effraiyait pas le gibier de mon clan. Je secouai la tête pour chasser ces pensées. Alizia était un intrus, de plus un chat domestique. Et je n'aime pas les chats domestiques. Celle ci commençait à s'appliquer les toiles d'araignées sur le poitrail. Mais vont qu'elle si prenait mal, elle cessaie et me demanda :

-Quand vous dite que je suis différente des autres chats domestiques, dans quel sens cela est il ?


Dans quel sens ? Elle ne le savait donc pas ? C'était pourtant évident. J'ouvrais la bouche et la refermait aussitôt, car je ne savais pas quoi répondre. Au lieu de ça, je miaulais :

tu veux que je t'aide ? Pour les toiles d'araignées, tu t'y prends mal. C'est comme ça qu'il faut s'y prendre....


Je lui prit les toiles et les répartit en deux morceaux. J'en posait un à terre et prit l'autre sur une patte. Délicatement, je le pressa contre sa première blessure. Je ne savais pas si elle était d'accord, mais il fallait arrêter l'hémorragie. Je prit le second pansement avant de le reposer.

-tu me demandais comment j'entendais le mot "différente" pour toi, eh bien... tu n'es pas comme ces chats domestiques galeux qui ne font rien de leur journée. Toi, tu explores, , sans même te soucier du danger. Tu es dans un sens courageuse et aussi naïve. Tu es tout le contraire d'un chat domestique.... Miaulais je à Alizia, pour répondre à sa question de tout à l'heure.

Je m'assis et enroulant ma queue autour de mes pattes, satisfait de ma réponse. Et puis, ce n'était pas si mal d'avoir rencontrer un chat domestique, car milles questions me trottait en tête.

-au fait mon nom est Plume Glaciale. J'ai une ou deux questions à te poser, accepterais tu d'y répondre ?

Je sentais que ma colère contre les chats domestiques tombait peu à peu alors que je parlais avec Alizia.

_________________

j'appartiens au clan de la riviere....

un kit ? Clique !
Merci aliza pour ce magnifique dessin !:
 

Bannière LGDC:
 

Merci bebeilles elle est sublime !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Domestique
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2015
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Sam 22 Aoû 2015, 21:17

Il voulu lui répondre et réfléchit :
tu veux que je t'aide ? Pour les toiles d'araignées, tu t'y prends mal. C'est comme ça qu'il faut s'y prendre....

Comme Alizia n'arrivait pas à appliquer le pansement en toile d'araignée, le chat le divisa en deux morceaux et en pris un dans sa patte et le mit à sa place, sur la blessure, faisant attention à ne pas appuyer trop fort. Alizia eu un moment l’échine hérissée à cause de la douleur. Quelque goute pourpre tachait et elle essaya de les oublier un moment. Puis le matou pris l'autre et fit de même.
-tu me demandais comment j'entendais le mot "différente" pour toi, eh bien... tu n'es pas comme ces chats domestiques galeux qui ne font rien de leur journée. Toi, tu explores, , sans même te soucier du danger. Tu es dans un sens courageuse et aussi naïve. Tu es tout le contraire d'un chat domestique.... Miaulais je à Alizia, pour répondre à sa question de tout à l'heure.
Alizia fut surprise. Entendre un commentaire comme celui là, venant d'un chat sauvage. Alizia se doutait bien que les chats qui vivaient dans la forêt ne devaient pas trop aimer les chats qui fréquentaient les bipèdes, et réciproquement ; ils y avait beaucoup d'histoire sur les chats sauvages. Et pas très gentils, en plus. Alizia était un peu sur les nerfs, en présence de ce chat si différent. Mais elle était aussi très flattée par ce commentaire. Il s’assit devant Alizia . Celle ci regardait les toiles d'araignée plaquées sur sa fourrure. Et c'est censé faire figure de pansement ?
-au fait mon nom est Plume Glaciale. J'ai une ou deux questions à te poser, accepterais tu d'y répondre ?
Alizia releva la tête. Plume Glaciale semblait beaucoup réfléchir. Alizia fit signe de la tête, un léger sourire aux coins des babines. Des questions sur quoi ? Alizia eu peur un moment mais elle accepta.
- Bien sur, que veux tu savoir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'esquimeau rose !
Messages : 667
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 15
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Mer 26 Aoû 2015, 17:17

je m'assis en attendant la réponse de la belle chatte noire et blanche. Alizia releva sa petite bouille de chatte domestique et plongea ses iris jaunes dans mes grands yeux bleus glacés. Elle semblait réfléchir. Pendant ce temps, ce fut la première fois que j'osais la regarder et bien voir comment elle était.  Alizia était si.... petite face à moi. Sa petite taille de chatte domestique sans défense,  même si d'un instant à l'autre elle hérissait sa fourrure au maximum, cela ne galerie jamais ma taille de grand guerrier fort et puissant. Ses épaules était plutôt petite, tandis que les miennes étaient massives et larges. Un bruit me tira hors de mes pensées. Alizia me sourit. Une lueur amusée dansait dans ses yeux . Puis, sur un ton décidé mais curieux, elle me répondit :

-Bien sur que veux tu savoir ?

Alizia acceptait de répondre à mes questions ! Heureux de pouvoir connaître le mystère de ce que je voulais savoir, je bondit sur mes pattes gris cendre ans prêter garde à mon entourage. C'est alors que je vit au loin un bipède descendre du pont de pierre avec un grand bâton de métal sur son épaule. Je poussait un miaulement étouffé avant d'attraper doucement mais rapidement Alizia par la peau du cou et la tirer par petits coups vers le buisson le plus proche de nous. Une fois à l'abrI de tout danger, je relâchait la chatte noire et blanche et me pressa de lecher mon poitrail duveteux pour cacher ma peur. Ma ça empestait ma frayeur. Elle avait du le comprendre. C'est alors que en e gardant le bipèdes, je posais ma première question à Alizia :

-comme faites vous, les chats domestiques, pour supporter les bipèdes ? Et puis, quel est cet affreux objet qu'il détient, celui ci ? Miaulais je en pointant ma queue grise cendre vers l'endroit où le bipède venait de s'asseoir.

Le bipède, d'ailleurs avait maintenant posé son arme et attrapa une boîte en plastique dans sa fourrure. Il en enleva le couvercle avant d'extraire quelque chose. Et ce quelque chose, c'était..... des vers ! Je fis un bond en arrière et fronça le nez de dégoût. D'un ton qui exprimait tout mon écoeurement, je demandais à Alizia :

- il mange des vers ?!

_________________

j'appartiens au clan de la riviere....

un kit ? Clique !
Merci aliza pour ce magnifique dessin !:
 

Bannière LGDC:
 

Merci bebeilles elle est sublime !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Domestique
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2015
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Jeu 27 Aoû 2015, 16:31

[justify]Soudainement, Plume Glaciale s'emporta. Il bondit sur ses pattes. Il regarda les alentours, Alizia suivit son regard qui s'était arrêté sur un bipède ,il descendait le pont près d'eux. Il avait un bâton de métal qu'il portait sur son épaule. Alizia compris que Plume Glaciale voulait lui poser des question sur les bipèdes. Elle sentit un mâchoire se refermer doucement sur son cou et l'entraina dans les fourrées. Alizia ne comprenait pas pourquoi. Elle n'avait pas peur du bipède, au contraire, elle habituée. Il la relâcha dès qu'ils furent bien cachés de la vue des bipèdes. Alizia devina qu'il avait peur. Les chats sauvage sont hostiles à ce genre de créature, alors que les chats domestiques acceptaient presque tout les yeux fermés. plume glaciale se lécha, puis il se tourna vers le bipède.
-comme faites vous, les chats domestiques, pour supporter les bipèdes ? Et puis, quel est cet affreux objet qu'il détient, celui ci ?

Alizia observa le bipède de plus près. Il avait l'air inoffensif. Heureusement qu'il ne possédait pas de chien. Le bipède prit une boite,après avoir posé la barre. Il accrocha quelque chose qui ressemblait à des vers. Alizia réfléchit. Elle avait déjà vu ça sur une image sur une sorte de boite noir. Ils appelait ça " télé" car elle avait entendait ce mot plusieurs fois dans la journée. Les petit bipèdes la vénérait. Plume Glaciale était dégouté.

- il mange des vers ?!
Alizia se tourna vers lui, amusée. Des vers...
-Non pas que je sache. Je n'ai jamais trouvé de vers dans les restes qu'il me donne. Je me souviens maintenant : c'est comme ça que les bipèdes pèche leur poisons.
Elle regarda le bipède, curieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'esquimeau rose !
Messages : 667
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 15
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Dim 30 Aoû 2015, 23:22

Alizia se retourna vers moi, et sur son visage, un regard amusé passa. Mais suis je bête !
Elle devait me prendre pour un fou à hurlé de pareille chose. Je la regardait, encore dégoûté de
ce que j'avais vu un instant auparavant. Mais n'empêche, je l'avais bien vu, ce bipède,  en train
de sortir des vers de la boîte en plastique. Qu'allait til faire à part les manger ? C'est bien la ce
que je me demandais.

-Non pas que je sache. Je n'ai jamais trouvé de vers dans les restes qu'il me donne.
Je me souviens maintenant : c'est comme ça que les bipèdes pèche leur poisons.


Je faillit m'étrangler en entendant Alizia répondre. Le bipède était en train de lui voler ses
poissons ?! Tout compte fait, je préférais l'hypothèse de la nourriture. C'était peut être
Dégoûtant,  mais au moins s il naurait pas voler ses poissons. Mais Alizia avait raison.
Le bipèdes en était maintenant à accrocher son ver sur une ligne avec une sorte de crochet
Au bout. Je frisson ais.  Dire que cela aurait put être moi qui m'aurait fait embroché. Je
tournait la tête vers Alizia. Elle aussi fixait le bipède. D'un ton hargneux envers le bipède,  je
miaulais pour moi même :

-ça va pas ce passer comme ça ! Tu vas le payer sale bipède !

Je me lançais avant de me raviser.  Mieux valait rester avec alizia. Comme pour chasser
la scène qu'elle avait certainement du voir hors de ses pensées,  jengageai à nouveau
la conversation :

-ah d'accord. C'est vraiment bête qu'ils pêchent avec des bâtons.
Les pattes suffisent. Mais ils sont tellement patauds... et toi, parle moi de tes bipèdes,  
Alizia.


C'était la première fois que je miaulais son nom. C'était un joli nom. Un joli nom pour une
jolie chatte. Je laissait mes pensées vagabonder en attendant sa réponse.

_________________

j'appartiens au clan de la riviere....

un kit ? Clique !
Merci aliza pour ce magnifique dessin !:
 

Bannière LGDC:
 

Merci bebeilles elle est sublime !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Domestique
Messages : 34
Date d'inscription : 29/04/2015
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Mar 01 Sep 2015, 13:30

Plume Glaciale fut choqué par la réponse d'Alizia. Il constata vite qu'elle avait raison. Le bipède était en train de mettre le ver sur un crochet au bout d'une ligne. Alzia ne comprit pas pourquoi le chat était si dégouté. Mais elle continua a regarder le bipède, c'était très intéressant de les étudier. Plume Glaciale miaula avec haine :
-ça va pas ce passer comme ça ! Tu vas le payer sale bipède !
Alizia haussa un sourcil, silencieuse, pourquoi Plume Glaciale était si hargneux  contre se bipède ? Elle ne pouvait pas comprendre après tout. C'est une chatte domestique. Elle se détourna et continua à examiner le bipède qui lançait déjà le fil. Plume Glaciale se retourna et pour changer de sujet, s’adressa à Alizia :
-ah d'accord. C'est vraiment bête qu'ils pêchent avec des bâtons.
Les pattes suffisent. Mais ils sont tellement patauds... et toi, parle moi de tes bipèdes,  
Alizia.
Alizia se tourna vers lui. Elle se lécha les babines. Que dire ?  
-Bien...Les miens sont attentionnés, ils me donne de  la nourriture à volonté et me caresse quand je le demande. La vie est tranquille. Ils faut juste leur demander sans cesse quelque chose, et généralement ils cèdent. C'est assez faciles de les manipuler à notre guise...
Alizia se lécha une patte. Heureuse de pouvoir répondre à un chat sauvage ce qu'était la vie de domestique qu'il méprisait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'esquimeau rose !
Messages : 667
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 15
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   Ven 11 Sep 2015, 23:03

je fermait les yeux un instant en savourant les saveurs du buisson ou nous
nous étions abrités.  Alizia,  elle, réfléchissait.  que me répondre ? rien de plus
simple, seulement que les bipèdes sont ignobles.  mais contre toute attente,
la petite chatte domestique noire et blanche miaula d'un ton explicatif à mon
adresse :
 
-Bien...Les miens sont attentionnés, ils me donne de  la nourriture à volonté et
me caresse quand je le demande. La vie est tranquille. Il faut juste leur
demander sans cesse quelque chose et généralement,  ils cèdent. C'est assez
facile de les manipuler à notre guise...


je fut déçu de sa réponse mais essayait néanmoins de ne pas le paraître.  Les
bipèdes la nourrissait à volonté,  ça tout les chats domestiques avait ce genre de
faveur. Les caresses aussi, même si l'idée de se laisser toucher par un bipède me
repugnerait à sa place. et puis, comme elle l'a dit, sa vie est tranquille. cela veut
donc dire que ces bipèdes n'ont pas l'air si.... effrayants que ça.  Mais c'est ce " il
est facile de les manipuler à notre guise. ...." Cela veut donc dire que les hommes
sont des esclaves ? des personnes faisant le travail d'un apprenti ? je n'en crut pas
mes oreilles grise cendre. des esclaves.... finalement, je viens presque à penser que
les bipèdes ne sont pas si mal. Mais j'avais une question, encore, à poser.

- les bipèdes sont t ils tout, sans exception comme les tiens ? ils ne te courent pas après
en faisant de grand geste ?


je regardais nostalgiquement le bipède pêcheur. Celui là,  il avait l'air gentil. mais j'avais
trop peur. bien trop peur.  un bipède,  c'est l'incarnation du mal, pour nous les chats
sauvage. je continuais de l'observer en attendant la réponse d Alizia.

_________________

j'appartiens au clan de la riviere....

un kit ? Clique !
Merci aliza pour ce magnifique dessin !:
 

Bannière LGDC:
 

Merci bebeilles elle est sublime !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I will have no mercy, or no !   

Revenir en haut Aller en bas
 

I will have no mercy, or no !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» WWE No Mercy 2016 | Match Card
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» No Mercy - 05.10.08 (Résultats)
» Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet Flood
» CARTE PPV NO MERCY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans Remember :: Les Territoires du Clan de la Rivière :: Le Pont-