La Guerre des Clans Remember
Bienvenue jeune étranger ! N'aie aucunes craintes envers la forêt, peut-être qu'ainsi elle impressionne, mais elle renferme un grand mystère ... Viens le découvrir, en la pénétrant ! Deviens le guerrier le plus farouche, ou la guerrière la plus douce. Créé ton histoire en foulant le sol de la forêt de Cerfblanc, on attend que toi !



 

Partagez | 
 

 Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Ven 05 Juin 2015, 01:06

Griffe d'Acier ne dormait pas. Il faut dire que le Clan de l'Ombre n'avait pas pour accoutumance de se coucher au crépuscule. D'autant plus qu'avec les beaux jours, les nuits étaient plutôt longues. La chaleur s'accumulait la journée, ce qui rendait les membres du clan de l'ombre moins productifs à la chasse et même si le guerrier à l'épaisse fourrure ne se laissait pas abattre par le temps, il appréciait les soirées fraîches à l'ombre des pins. Couché contre d'un des rochers du Cercle des Pierres qui trônait au centre du camp, le mâle aux larges épaules faisait sa toilette. Ses longs poils collaient contre sa peau. Une sensation bien fastidieuse.Sa mère laissa tomber un mulot se posa à ses côtés. Cette dernière énuméra tous les points négatifs de sa journée. Elle n'oublie pas de lui repasser encore une fois, l'extraordinaire vie de ses camarades, qu'elle connaissait tous très bien, puisque la guerrière blanche perdait son temps à leur soutiré des scoops sur leurs vies personnels. Le seul point positif, c'était qu'il pouvait détenir des informations nécessaires à échafauder un plan machiavélique destiné à se venger de tel ou telle camarade. Toutefois, ce soir là, le guerrier brun n'était guère disposé à écouter les jérémiades de sa génitrice. Il se leva sans appel et fila, loin du camp ombreux.Le souffle du vent remplaça le brouhaha de ses camarades. Mise à part quelques  grenouilles qui croasser par moment, ainsi qu'un mélodieux concert de grillon, le silence était absolu. Griffe d'Acier continua sa randonnée nocturne, serpentant les arbres, faisant des pauses sur des rochers, contournant de petites mares. Sa promenade allait s'achever quand il repensa au chemin du tonnerre. Langue de Vipère n'irait jamais le trouver là-bas et puis, s'il pouvait rencontrer une petite minette du Clan du Tonnerre pourquoi pas ?

Ni une, ni deux, l'imposant matou se fraya un passage entre les fougères et les ronces jusqu'à destination. La puanteur gagner du terrain et un rictus déforma son visage. Désormais près du ruban d'asphalte le guerrier se tapit près d'un buisson d'ajoncs, observant avec attention le territoire voisin. Bien entendu, il aurait pu emprunter le tunnel souterrain connu des ombreux seuls, mais cette action serait bien trop risquée si un membre du Clan du Tonnerre le prenait en flagrant délit. Justement, en parlant du loup, en voilà une. Une femelle ! Il grimaça de nouveau. Elle était si famélique, qu'on voyait ses côtes.

- Hé toi là ! L'interpella t-il.

Ce soir, il allait voir à quel genre de femelle il aurait le droit. Si elle lui convenait, il saurait se montrer généreux et lui apporter de quoi manger, car sincèrement, elle faisait peine à voir. Mais, dans le cas contraire, il se verrait obligé de s'amuser avec celle qui considérer déjà comme une vassal.


Dernière édition par Griffe d'Acier le Sam 11 Juil 2015, 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef
Messages : 586
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Mer 10 Juin 2015, 12:51



J'ouvris lentement les yeux en sentant un souffle chaud sur ma nuque. J'eus du mal à reconnaître le pelage crème de Petite Arabesque, qui semblait décidait à sortir. Je me levai en grimaçant et attrapai mon aînée, qui voyant que j'étais réveillée, tenta le tout pour le tout. Délicatement, je la reposai près de son frère et de sa sœur, en pensant à Petit Souvenir : quel caractère aurait-il eu ? Aurait-il voulu être chef comme sa sœur ou juste un simple guerrier ? J'ordonnai à la chatonne crème de rester sur place et sortit de la pouponnière. Le soleil se couchait et l'heure de mon rendez-vous quotidien avec mon cher Amour approchait à grand pas.

Je sortis du camp, comme si tout était normal.  Puis, je commençai à courir. Cela faisait si longtemps ! Bien sûr, donner la vie était quelque chose de magnifique, mais pouvoir chasser et me déplacer librement dans la forêt me manquait. Je voyais déjà le moment où mes trois terreurs serraient nommés apprentis.

Je m'arrêtai soudain en sentant l'odeur alléchante d'un mulot. Me fiant plus à mon ouïe et à mon odorat qu'à ma vue, je m'approchai et le tuai d'un coup de crocs bien ajusté. Toute heureuse, j'enterrai ma proie, que je comptais ramener à mes petits. Je marchais à présent et savourais la douceur et la fraîcheur du soir tombant. La pouponnière était pire que dans mes souvenirs : il y régnait une chaleur abominable en été et je demandais parfois si je ne préférais pas dormir à la belle étoile.

J'arrivais en vue du chemin du Tonnerre. Cette fois ci, nous devions nous retrouver dans la Grotte Perdue, un endroit tranquille où nous aurions pu passer la nuit à discuter. Au moment où j'allais traverser, j'aperçus une silhouette brune.

« Etoile Embra ... »

« Hé toi là ! »

La voix du guerrier en face de moi était plus grave et ses yeux n'étaient non pas couleur de braise, mais couleur de glace. Je frissonnai et priai pour qu'il n'est pas entendu ce que je venais de dire. Adoptant une attitude neutre, en attendant de savoir ce que le matou allait faire. Pourtant, je n'avais pas tellement confiance, rien que dans la manière de me regarder. On aurait dit qu'il voulait me faire du mal.

« Je me nomme Liberté Féerique, du Clan du Tonnerre. Qui es-tu ? Tu ressembles à un mâle que j'ai bien connu, mise à part tes yeux et ... ta cicatrice.»

Je m'assis, et le regardai attentivement. L'immense cicatrice qui partageait son visage en deux rendait son regard dur et quelque peu effrayant.

_________________

Merci Color <3

Et merci à Ety pour cet avatar sublime <3



Petite Abeille ~ Nuage des Abeilles ~ Liberté Féerique ~ Etoile des Fées ~ Fée des Abeilles


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Lun 22 Juin 2015, 18:42

La misérable femelle décida de s'exprimer, ou plutôt de se présenter. Elle se nomme Liberté Féerique, - un nom tellement gnangnan qu'il lui donnait la nausée - et appartient au Clan du Tonnerre. A sa façon de jaspiner, le colossal matou avait l'impression qu'elle faisait un discours. Pitoyable.

«Qui es-tu ? Tu ressembles à un mâle que j'ai bien connu, mise à part tes yeux et ... ta cicatrice.»

L'intéressé plissa les yeux et ses lèvres formaient un rictus malsain. Une idée soudaine lui trottait dans la tête. Une chouette huhula au-dessus de la tête des deux félins, ce qui rendit la scène légèrement plus lugubre. Perché sur une branche, l'animal blanc tordit sa tête à 90° faisant claqué ses serres sur le bois sec. Griffe d'Acier afficha une grimace de dégoût qui déforma sa cicatrice du visage. Il décida de se concentrer sur la vassal et rétorqua d'une voix amère qu'il tentait de dissimuler derrière un timbre plus doux :

- Quoi ? Tu ne te souviens plus de moi ?

Très vite il se mit à réfléchir. Liberté Féerique semblait pensive depuis l'instant où il avait posé son regard bleu envoûtant dessus. Il lui semblait même l'avoir entendu l'appeler par un nom "Etoile Embra..." Etoile Embrasée ? Son chef ? Le confondre avec le meneur du Clan était très flatteur pour un arrogant comme lui. Son poitrail gonfla de plus en plus et le guerrier du clan de l'ombre lutta pour le maintenir en place.

Qu'est ce qui était donc le plus important pour son interlocutrice ? La seule chose qui pourrait la faire parler ? Toutes les femelles ressentaient des choses bizarres qu'elles appelaient "sentiments". Heureusement que les mâles en étaient épargnés, enfin, sauf pour les tapettes. Afin de sondé son âme, Griffe d'Acier ne baissa pas les yeux et les plongea dans les siens. Le guerrier brun perçu une profonde détresse et une certaine incompréhension. Sans savoir ce qu'elle avait vraiment. A vrai dire, il ne s'en préoccupait pas plus que cela. Le passé de la femelle ne l'empêcherait pas de dormir cette nuit aussi morose soit-il. Non, ce qu'il souhaitait vraiment à cet instant, s'était de connaitre le moyen de connaître quelques brides de son histoire, car il faut le dire, le mystère suscite la curiosité. Même si ce n'était pas son principal motif. Et dire qu'il avait critiqué Langue de Vipère tout à l'heure, quelle ironie. Comme on dit, tel mère, tel fils.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef
Messages : 586
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Mer 24 Juin 2015, 12:38


« Quoi ? Tu ne te souviens plus de moi ? »

Interloquée, je dévisageai le guerrier avec un air surpris. Je n'avais jamais vu sa tête, qui ne me revenait pas d'ailleurs. Je vis du coin de l’œil qu'il était empli d'orgueil, ce qui me le rendit moins sympathique encore. Perplexe, je me demandai quel rang il occupait dans le Clan de l'Ombre : il ne pouvait être lieutenant, puisque Croc Hivernal avait un pelage blanc comme la neige, ni une flèche à cause de sa carrure beaucoup trop massive.

Il me fixa soudain intensément et je sentis qu'il était légèrement curieux, quoique d'une curiosité malsaine. Je frissonnai encore, mais décidai tout de même de traverser. Etoile Embrasée devait m'attendre et j'avais encore un bon bout de chemin à parcourir. Il fallait donc que je me débarrasse du guerrier. Je décidai d'utiliser la technique du moulin à parole, qui marchait dans la plupart des cas.
En plus, puisque la matou à l'air très arrogant, autant le brosser dans le sens du poil.

« Non, désolé ! Je ne t'ai jamais vu de ma vie ! Tu dois être un guerrier très important dans ton Clan ! Je lui fis un petite sourire et continue de babiller tout en le contournant discrètement. Dis mois, est ce que tu as des chatons ? Moi j'ai mis bas il y a quelques jours de trois boules de poils qui sont justes A-DO-RABLES.»

J'adoptai un air passionnée en racontant ma vie. A voir la tête de l'Ombreux, il commençait à en avoir marre de mes paroles. Ce qui ne fit qu'accélérer mon débit. Je m'arrêtai finalement lorsque je fus à court de salive. Reprenant lentement mon souffle, je jetai un regard vers mon interlocuteur, en souriant. Ou plutôt en me forçant à sourire.

Je m'assis gracieusement et reprit la parole d'une voix plus douce et beaucoup plus calme, tout en essayant de paraître désintéressée

« Je ne t'ai pas demandé : comment t'appelles tu ? Peut-être que nous nous sommes déjà croisés à une Assemblée ...»


_________________

Merci Color <3

Et merci à Ety pour cet avatar sublime <3



Petite Abeille ~ Nuage des Abeilles ~ Liberté Féerique ~ Etoile des Fées ~ Fée des Abeilles


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Mer 24 Juin 2015, 19:20

Lorsque Liberté Féerique traversa le chemin goudronneux, Griffe d'Acier se dressa de toute sa hauteur pour paraître plus impressionnant une fois qu'elle serait à ces côtés. De quel droit osait-elle mettre une patte sur son territoire en son humble présence ? Les poils de sa nuque s'hérissèrent rapidement. Le colossal guerrier ouvrir ses griffes. Une fois proche de lui, un compliment sorti de ses fines lèvres de femelle, ce qui lui fit rentrer presque aussitôt ses armes de guerre :

« Non, désolé ! Je ne t'ai jamais vu de ma vie ! Tu dois être un guerrier très important dans ton Clan !

Bien sûr qu'il était important. Grâce un à élément aussi herculéen que lui, pas un guerrier n'osait se mesurer à lui ni au combat, ni aux entraînements. Le petit sourire de la vassal lui laissa croire que son compliment était sincère, et même si ce n'était pas le cas, un compliment, reste un compliment. Si la frêle féline avait réussi à le contourner discrètement grâce à son éloge et qu'il ne s'en rendu pas de suite compte, ce fut une autre histoire lorsqu'elle ajouta :

Dis-moi, est-ce que tu as des chatons ? Moi j'ai mis bas il y a quelques jours de trois boules de poils qui sont justes A-DO-RABLES.»

Une seconde grimace désapprobatrice se dessina sur son visage. Des chatons ! Il n'y avait pas plus horrible créature sur terre qu'un nouveau né. Pouvez t-on haïr à ce point sa propre espèce ? D'instinct, Griffe d'Acier toisa son ventre, la tête penchée sur le côté. Quand Perle de Pluie, son ancienne compagne avait mis bas, son ventre avait mis des lunes à se remettre à plat et ses complices dans le Clan de la Rivière lui rapportait qu'elle dormait tout le temps. Liberté Féerique lui cachait quelque chose, d'autant plus qu'elle paraissait, pressée. Si elle avait réussi à le flatter avec ses quelques paroles, il n'était pas candide au point de la laisser traverser l'ensemble de son territoire pour y faire ce que seul le Clan des Etoiles était en mesure de savoir. Son interlocutrice aimait les chatons, elle allait en avoir !

« Je ne t'ai pas demandé : comment t'appelles tu ? Peut-être que nous nous sommes déjà croisés à une Assemblée ...»

Le gros matou se leva et la contourna à son tour, un sourire taquin sur les lèvres. Ce petit jeu l'amusait beaucoup pour l'instant. Les questions de son interlocutrice l'agaçait. Ici, c'est lui le patron. C'était donc à lui de décider si elle pouvait prendre la parole ou non. La vassal était-elle flèche ? C'était fort probable à la vu de sa stature. Griffe d'Acier trouvait sa question aussi aberrante que l'existence du gène féminin. Bien sûr qu'ils s'étaient croisés au moins une fois à une assemblée ! Ne serais-ce que pour un baptême de passage supérieur en rang !

- Bien-sûr qu'on a dû se croiser à une Assemblée !

Grogna soudainement le guerrier du Clan de l'Ombre. Ses griffes sortirent de nouveau. Elle était sur son territoire ! Le matou au pelage sombre n'en revenait toujours pas. Une femelle avait osé s'aventurer sur SON territoire et devant lui par-dessus le marché !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef
Messages : 586
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Jeu 25 Juin 2015, 12:57



« Bien-sûr qu'on a dû se croiser à une Assemblée ! »

Je me rendis très vite compte que mes paroles avaient froissé le guerrier : ses griffes étaient sorties et il avait une attitude menaçante. Il était beaucoup plus imposant que moi, me dépassant près d'une tête. A tout moment, je m'attendais à recevoir un coup. Mes muscles n'étaient pas étirés, mais je me sentais éventuellement capable de le semer à la course, dans le pire des cas. Je fermai un instant les yeux, retraçant l'itinéraire que je devais emprunter pour rejoindre la Grotte Perdue. Je devais m'approcher du camp de l'Ombre, au risque de me faire attraper par d'autres guerriers.
Je me concentrai de nouveau sur le matou, en restant le plus calme possible. Je ne me sentais pas à l'aise en sa compagnie. Je vis dan son regard qu'il avait compris mon manège et qu'il ne me laisserait pas passer.

« Et bien, je ne m'en souviens pas. Je ne suis pas guerrière depuis très longtemps et je n'ai pu aller aux trois dernières Assemblées. En tout cas, ta tête ne me dit rien. »

Mon ton était plu sec et beaucoup moins doux. Je n'avais pas beaucoup de temps et si il fallait que je négocie pour pouvoir voir Etoile Embrassé, et bien j'allais négocier. Je redressai la tête et me tint droite, essayant de paraître un peu plus imposante que je ne l'étais. En grandissant, j'ai bien vite appris que pour être obéi il fallait avoir une attitude de meneur et ne pas se laisser faire par les autres.

« Tu es bien gentil, mais j'ai des choses à faire. Tu serais sympathique si tu me laissais un peu d'avance, histoire que je ne finisse pas en loques. Merci, au revoir. »

Je jetai un regard dur à mon interlocuteur et me levai, sans le quitter des yeux. Je passe devant lui sans sourciller, comme si j'étais sur mon propre territoire. Je commençai à marcher lentement puis accélérai le pas, en sachant très bien qu'une fois remis de sa stupeur, le guerrier allait me poursuivre. Je me dirigeai vers les marais, en priant le Clan des Etoiles pour mettre une flaque de boue sur mon chemin, histoire de ne pas laisser une trace trop visible.
Le Clan des Etoiles exhaussa ma prière et je tombai la tête la première dans une flaque de boue. En crachant mes poumons, je continuai de marcher, jusqu'à atteindre un arbre immense, contre lequel je m'appuyai un moment, pour reprendre mon souffle. Il n'y a pas à dire, je manquai cruellement d'endurance, après trois lunes sans mettre le nez dehors.


_________________

Merci Color <3

Et merci à Ety pour cet avatar sublime <3



Petite Abeille ~ Nuage des Abeilles ~ Liberté Féerique ~ Etoile des Fées ~ Fée des Abeilles


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Jeu 25 Juin 2015, 21:49

Au lieu de se soumettre gentiment, la femelle se redressa à son tour et lança d'un ton sec qui lui déplut. Si elle ne s'était pas montrée vive, c'est son coup de patte qu'elle se serait reçu en tête.

« Et bien, je ne m'en souviens pas. Je ne suis pas guerrière depuis très longtemps et je n'ai pu aller aux trois dernières Assemblées. En tout cas, ta tête ne me dit rien. »

Griffe d'Acier se voyait déjà en train de lui sauter à la gorge et de planter ses crocs dans la chair de son interlocutrice. Sortir vainqueur de ce pseudo-combat serait aussi facile que d'en gagner un contre un chaton qui n'avait aucune expérience au front. Comme elle n'avait guère omis de le dire, Liberté Féerique venait de mettre bas, donc étant en manque de repos, ses muscles seraient plus raides et moins aptes à répondre à ses ordres. De plus, toutes les femelles sont nulles au corps à corps. C'est pour cette raison que les mâles faisaient de bien meilleur guerrier qu'elles. Ce serait une vraie partie de plaisir, pour un misogyne tel que lui, de pouvoir s'acharner sur son piteux être, jusqu'à ce qu'elle le supplie de mettre fin  à ses souffrances.

« Tu es bien gentil, mais j'ai des choses à faire. Tu serais sympathique si tu me laissais un peu d'avance, histoire que je ne finisse pas en loques. Merci, au revoir. »

Le colossal matou au poil sombre poussa un cri de guerre qui fait fuir la vassal. Lui donner un tour d'avance ? Jamais. Aussitôt, Griffe d'Acier s'élança à sa poursuite, tous les sens aux aguets. Jamais il n'oublierait son regard satisfait quand elle était passée devant lui, jamais il n'oublierait non plus le culot dont la vassal de Clan du Tonnerre avait fait preuve en s'aventurer sur son territoire devant ses yeux. Désormais aussi fous de rage qu'un chien enragé, sa vision se troubla mais, il tenait bon. Griffe d'Acier avait beau être un gros tas de muscle imposant, il pouvait courir presque aussi vite qu'un guerrier du Clan du Vent, avec l'endurance en moins.

Le fait que Liberté Féerique connaissait aussi bien que lui son territoire, le laissa penser qu'elle n'était pas venue qu'une seule fois ici. Il y avait une taupe au sein de son propre Clan ! Etoile Embrasée en serait le premier informé.

Les pattes du misogyne frappèrent si violemment contre le sol, qu'il put ressentir les vibrations qu'émettait ses dernières jusqu'à son cerveau. La truffe à l'air, Griffe d'Acier chercha sa proie à l'odeur. Aucun relent ne lui parvient à la gueule. Alors, il décida de se hisser dans un arbre et de pratiquer une des techniques secrètes que seul son Clan était en mesure de connaître. Le camouflage.

C'est d'arbre en arbre, aussi silencieux qu'un serpent se glissant sur le sol, que le colossal matou - dissimuler par la profondeur de la nuit - arriva bientôt près du félon, après avoir prit quelques pauses régulières. Appuyer contre l'arbre dans lequel il était perché, Liberté Féerique reprenait son souffle. C'est le moment où jamais. Songea t-il avant de se laisser tomber de tout son poids sur le dos de la frêle féline. Un craquement fendit le silence de la nuit, suivi d'un cri de triomphe. Maintenant, c'était lui qui avait le monopole de la situation. Ses griffes plantées dans ses épaules et ses pattes arrières lui bloquant l'arrière train pour empêcher toutes tentatives d'échappatoire, le misogyne reprenait une mine satisfaite, alimenter par un besoin malsain :

- Alors femelle, on a essayer de pénétrer en territoire ennemi ?

Plus il parlait, et plus ses gestes étaient violents. Tout en attrapant son oreille sans ménagement entre ses crocs, son miaulement devient plus mielleux :

- Tu sais que c'est interdit pourtant. Hm ?

Le regard d'innocent chaton dont il donnait quotidiennement l'air, laissa place à toute sa rage. Il était hors de question de la laisser filer sans s'en assurer qu'elle soit belle et bien rentré chez elle. Dans le cas contraire, Griffe d'Acier n'hésitera pas à lui faire payer les conséquences de ses actes et de son arrogance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef
Messages : 586
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Jeu 25 Juin 2015, 22:40



Je respirai lentement, en maudissant mon manque d'endurance. Je savais déjà ce que j'allais faire en rentrant au camp : plusieurs tours du territoire en courant ne pourront pas me faire de mal. Prise d'un mauvais pressentiment, je levai soudain le nez pour apercevoir une masse sombre qui se précipitai sur moi. J'eus à peine le temps de rentrer les épaules pour amortir l'impact qu'il était sur moi. Ses griffes rentrèrent dans ma chair et me meurtrissait le dos.

« Alors femelle, on a essayer de pénétrer en territoire ennemi ? »

Il m'attrapa l'oreille et la mordit à pleine dent, m'arrachant un cri de douleur qui résonna dans la clairière. Je priai de toutes mes forces pour que quelqu'un m'entende et vienne me sauver des griffes de ce taré.

« Tu sais que c'est interdit pourtant. Hm ? »

Le guerrier avait pris un ton mielleux qui contrastait pourtant avec ses paroles. Je mourrai d'envie de lui balancer une réplique cinglante, mais tint ma langue. J'étais déjà couverte de griffures, ce qui ne manquerait pas de faire jaser au camp. Si jamais je réussissais à rentrer vivante, ce qui n'était pas gagné. Je fermai les yeux un instant, revoyant les visages de mes trois diablotins et de mon cher Amour. Je sentis des larmes qui coulaient lentement sur mes joues. Non pas des larmes de douleur mais de tristesse.

« Je ... je suis dé ... désolée. »

Je regardai dans les yeux mon agresseur : une lueur de rage les faisaient étinceler et il avait l'air près à me déchiqueter. Mais, étrangement, je ne ressentais aucune haine envers lui. Juste ... de la compassion. Aucun chat ne pouvait détester à ce point la gente féminine sans avoir été blessé dans son enfance.

Je lâchai un gémissement un entendant craquer l'os de ma patte droite, ma bonne patte autrefois blessée par un écureuil. Ma cage thoracique était compressée contre le sol et j'avais du mal à respirer. Je commençai à voir des papillons noirs qui dansaient devant mes yeux.

« Je ... ne ... recommencerai ... pas. Ju ... juré. »

La dernière fois que je m'étais retrouvé dans un état semblable, c'était après être restée coincée dans un terrier de blaireau à demi-effondré. Je sentais ma résistance faiblir et l'évanouissement qui n'allait pas tarder à arriver, dans quelques minutes avec un peu de chance.

« Pitié. »

Je murmurai cet unique mot si faiblement que je doutais que ce psychopathe ait entendu. Je détendis soudain tous les muscles de mon corps, devenant toute flasque. Je croisai les pattes pour qu'il n'ai pas la bonne idée de me donner des claques pour me "réveiller". Je préférais éviter au maximum de me faire maltraiter : heureusement que Fleur Nocturne était compréhensive et savait très bien imaginer des excuses pour mes petits bobos.

|Je crois que je suis pas normale, il me fait rire ce Rp oO|

_________________

Merci Color <3

Et merci à Ety pour cet avatar sublime <3



Petite Abeille ~ Nuage des Abeilles ~ Liberté Féerique ~ Etoile des Fées ~ Fée des Abeilles


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Dim 28 Juin 2015, 00:57

Les gémissants de la femelle apaisait progressivement sa fureur. Mais ils alimentaient également les fruits de sa haine. La voir si impuissante et implorante juste sous son museau était vraiment jouissif. La queue battante, Griffe d'Acier ne manqua pas de lui latter le visage. Le colossal guerrier fronca les sourcil lorsque des larmes perlaient le long des joues de la vassal. Lorsqu'elle geint :

« Je ... je suis dé ... désolée. »

Son bourreau eut un sourire en coin. C'est trois mots, la seule chose bien capable de mettre fin à sa rage excessive, même si elle était justifiée. Ses pattes s'enfoncèrent un peu plus dans les épaules de la guerrière du Clan du Tonnerre. A cet instant un os craqua sous sa patte arrière. S'il lui avait cassé, elle ne pourrait plus aller très loin et son jeu de tortionnaire continuerait encore longtemps. Une perceptive qui le réjouissait.

« Je ... ne ... recommencerai ... pas. Ju ... juré. »

Son regard se durcit. Voir ses victimes féminines se plier en quatre pour lui sortir des excuses flattait son ego surdimensionné. Sous ses grosses pattes, Griffe d'Acier la sentait faiblir de plus en plus. Désormais à la frontière de l'évanouissement, Liberté Féerique parvient à articuler si faiblement, que s'il n'avait pas une bonne ouïe, il n'aurait pu l'entendre :

« Pitié. »

Machinalement, il bomba le torse, tandis que sa proie devient de plus en plus flasque. Pourtant, le guerrier du Clan de l'Ombre ne lâcha pas prise, convaincu que cette situation n'était qu'un leurre. Comme elle ne répondait pas à ses coups de pattes agressifs, le misogyne décida de lui pincer le museau avec les crocs.

- Oh femelle debout !

Hurla t-il en donnant des coups de patte sur ses tempes. Quel intérêt de faire des menaces à ses victimes si ses dernières étaient réduites à l'état de larves ? D'autant plus qu'il ne lèverait pas la griffe pour la porter jusqu'à son propre territoire. Elle avait su progressait dans les marécages sans son aide, elle pouvait donc très bien faire le retour seule, avec une escorte.


[XD Moi aussi je le kiff x'D]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chef
Messages : 586
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Lun 29 Juin 2015, 10:31



Le guerrier commença à me donner des coups de pattes, se doutant que mon évanouissement n'étais qu'une mise en scène. Mais je jouais très bien mon rôle et ne bronchai pas. Je faillis tressaillir lorsqu'il me pinça  le museau mais réussit à me contenir.

« Oh femelle debout ! »

Je sentis qu'il s'impatientait et je reçus un coup sur les tempes, qui me sonna. Un peu groggy, j'ouvris un œil vitreux et le regarda. Je relevai la tête et essayai de me mettre sur mes pattes. Un peu vacillante, je m'assis et inspecta mon pelage, tacheté de sang. Je saignais à plusieurs endroits et une large griffure s'étendait sur mon dos. Ma patte droite avait un angle étrange et je devinais sans mal qu'elle était cassée.

Avec un soupir, je commençai à clopiner, suivie de près par mon bourreau. Au bout de quelques pas, je m'arrêtai pour reprendre mon souffle. Je savais que je ne pourrais jamais me rendre à mon rendez-vous dans cet état : l'Ombreux me rattraperai sans aucun mal et je n'osai imaginer ce qu'il pourrait me faire. Je reniflai et me remit en marche. Je progressai à une allure d'escargot, handicapée par mes nombreuses contusions et ma patte. Je réussis à sourire en pensant que je risquai peut-être de me retrouver assortie à mon cher Amour.

Je repérai l'odeur âcre du chemin du Tonnerre bien avant que nous le vîmes. La Lune commençait à descendre. J’accélérai le pas, souhaitant à tout prix rentrer au camp. L'adrénaline qui avait fait disparaître la douleur avait disparu et je sentais mes muscles qui n'en pouvaient plus.

« Et bien ... merci pour cette superbe balade. Je te laisse le soin d'aller raconter ton exploit à tous tes petits copains : j'ai la tanière de Fleur Nocturne qui m'attend, ainsi que mes enfants. Je suis sûre qu'ils salueront ton exploit : se battre contre une reine, c'était très courageux de ta part. »

Je crachai ces derniers mots d'une voix ironique. Puis, la tête haute, je lui tournai le dos et traversai, une fois que la voie fut libre. Une fois sur mon territoire, je me laissai tomber par terre, épuisée. Il me restai encore un bon bout de chemin à parcourir avant que le jour ne se lève. Je réussis finalement à traîner ma frêle carcasse jusqu'à la tanière de ma meilleure amie et m'écroulai sur l'une des litière. J'avais réussi à retenir mes cris de souffrance mais pas mes larmes. Je me demandai comment Etoile Embrasé n'avait pu se rendre compte du caractère horrible d'un de ses guerriers. Je me promis de lui demander la prochaine fois que je le verrai.
Puis, je sombrai dans un sommeil sans rêve.

_________________

Merci Color <3

Et merci à Ety pour cet avatar sublime <3



Petite Abeille ~ Nuage des Abeilles ~ Liberté Féerique ~ Etoile des Fées ~ Fée des Abeilles


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   Jeu 02 Juil 2015, 02:24

L'autre se releva enfin, chancelante, son pelage de femelle taché de sang remplissait de plaisir les nasaux de Griffe d'Acier et sa patte cassée qui pendait sur le côté était le fruit de sa victoire. Ravi, le colossal matou chemina à son côté, la poussant du bout de la patte, comme s'il n'osait pas se salir lorsqu'elle n'avait pas assez vite. Il avait une nuit à commencer lui, pas question de perdre du temps avec une vassale inutile. La patience n'était pas non plus un de ses traits de caractère.

Grimper les pentes s'étaient avéré difficile pour celle qui avait enfreint une des règles du code du guerrier. Le souffle raide de Liberté Féerique le rendait fou, il se retient de ne pas lui ordonner de respirer mon fort. En guise de toute parole le misogyne fouette l'air de sa queue, réceptionnant son geste sur une des blessures encore ouvertes de sa proie.

Au loin, derrière la cime de nombreux arbres, le chemin du tonnerre se dessina dans son champ de vision. L'odeur âcre resta imprégner dans l'air même en l'absence de monstre. La femelle avait dû le voir elle aussi car, son pas s'accéléra, comme si elle voulait échapper à son bourreau le plus tôt que possible.

« Et bien ... merci pour cette superbe balade. Je te laisse le soin d'aller raconter ton exploit à tous tes petits copains : j'ai la tanière de Fleur Nocturne qui m'attend, ainsi que mes enfants. Je suis sûre qu'ils salueront ton exploit : se battre contre une reine, c'était très courageux de ta part. »

Au lieu de se sentir vexé et plein de remord comme elle s'y attendait surement, Griffe d'Acier éprouva un puissant sentiment de force et de fierté. Lorsqu'elle s’extirpa de belle sa compagnie, la tête haute et le dos tourner, le misogyne répliqua, sa voix s'étirant encore dans la nuit obscure :

- J'espère que tes petits pourront te reconnaître, avec séduisant physique pas sur qu'ils t'appellent encore maman.

A son tour, le guerrier au pelage sombre détourna. Serpentant entre les arbres d'une allure fière, le poitrail bombé, le misogyne bondit sur l'arbre tordu et descendit aussitôt. L'adrénaline du pouvoir ayant prit possession de son être. Se battre contre une femelle et en ressorti vainqueur en un seul mouvement, était pour lui une grande victoire. Grâce à son acte, la vassale avait vite su à qui elle avait à faire. Ce soir, la femelle avait reçu une leçon qu'elle n'était pas prête d'oublier et c'est sur ses bonnes pensées que le matou, le corps en boule, s'endormit paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tous les mâles sont misogyne, sauf les tapettes ! [PV : Bebeille] - FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» Mais j'trouve pas d'refrain à notre histoire. Tous les mots qui m'viennent sont dérisoires. [Livre II - Terminé]
» L'enfer est vide, tous les démons sont ici
» ❝ L'enfer est vide, et tous les démons sont ici. ❞
» La nuit, tous les chats sont gris, sauf les panthères qui restent noires quand même (Maël Delenikas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans Remember :: Les Territoires du Clan de l'Ombre :: Le Côté Gauche du Chemin de Tonnerre-