La Guerre des Clans Remember
Bienvenue jeune étranger ! N'aie aucunes craintes envers la forêt, peut-être qu'ainsi elle impressionne, mais elle renferme un grand mystère ... Viens le découvrir, en la pénétrant ! Deviens le guerrier le plus farouche, ou la guerrière la plus douce. Créé ton histoire en foulant le sol de la forêt de Cerfblanc, on attend que toi !



 

Partagez | 
 

 L'enjeu des rois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Δ Petit
Le chat lumière
Messages : 1162
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 16
MessageSujet: L'enjeu des rois.   Lun 27 Avr 2015, 18:32


Mon corps massif franchissait les broussailles dorées, se pliant sur les côtés, comme pour me laisser le passage. Des gros nuages noirs s'amassaient dans le ciel, grondants, rugissants, se préparant à défouler leur fureur. Leurs cris résonnaient dans les oreilles de qui voulait l'entendre. Ma queue frôlait le sol, le balayant de la poussière. L'air empestait le Clan de la Rivière, mais je ne bronchais pas. Ma tête se leva lorsque j'arrivai à la Vieille Grange de leur clan. Ce cadavre creuvait là, dressé fièrement vers le ciel alors qu'il n'était plus rien qu'une ordure oubliée de tous. Ou presque.

Mes pattes franchirent le seuil de l'entrée. Elles foulaient maintenant un sol froid et dénudé de vie. Des bottes de paille et autres s'entassaient sur les bords, faisant une sorte d'escalier dangereux vers les poutres qui retenaient difficilement la toiture. L'odeur du gibier grouillant sous ce foin était alléchante. Quel gaspillage que ces faces de poisson ne chassent pas ici ! Et en ces temps pareils, tout le monde envierait d'avoir cette grange chez eux.

Mon clan avait beau être affamé, je n'étais pas venu pour ça. Je continuai à avancer dans le vieux bâtiment, sans regarder le décor sombre et lugubre. Je songeais à mes enfants. Est-ce que eux, se nourrissaient à leur faim ? Est-ce que ma chère supportait ces trois boules de poils pleines d'énergie ? Les imaginer miauler en continu pour réclamer de quoi manger m'horrifia. Un léger grognement monta dans ma gorge. Il faut que j'en finisse avec ça, et le plus rapidement possible.

Je ralentis alors mon allure, m'arrêtai face à des bottes de paille. Je les détournai, passant derrière. Un trou assez large pour laisser passer un chat était creusé dans le mur. Je le pénétrai alors, rampant contre le sol froid. Mes épaules frôlaient les parois. Le tunnel faisait pile poil ma taille. Arrivé au bout, je m'en échappai alors avec rapidité. Le parfum d'un millier de fleurs m'envahit. L'orage qui se préparait au dessus de ma tête continuait à hurler. Un autre son plus cristallin se faisait entendre, celui de l'eau s'écoulant de la fontaine. L'herbe se faisait tendre sous mes coussinets. Le sol d'aiguille de mon territoire me manquait, mais je ne le fis pas remarquer.

Je m'avançai de quelques pas vers la fontaine, avant de m'assoir. Le silence se fit. On entendait à peine mon souffle silencieux. La seule chanson qui se faisait entendre était celle de l'eau. Je restai immobile, de la pointe des oreilles jusqu'à la queue. Elle avait beau être aussi discrète qu'une ombre, mon instinct me disait qu'elle était là. Le "danger", c'est ce qu'il me criait. Ce n'est pas pour rien qu'elle est reconnue pour son agilité fantastique. Mais une sérénade à peine audible se fit de plus en plus forte. La pluie s'était enfin lâchée. D'une voix sinistre, je miaulai :


« Plic, ploc. Je fis alors une pause, avant de continuer d'un ton mielleux. J'étais sûr que tu viendrais ici, Etoile de Jade. »

En prononçant son nom, ma tête se retourna en arrière, alors que la pluie continuait de me tremper jusqu'aux os. Ce contact froid me faisait frissonner. Les gouttes coulaient le long de mon corps noueux, avant de fondre dans le sol. Mon regard embrasé perçait celui de la femelle, alors qu'il contrastait fortement avec mon corps et les alentours sombres par le temps. De sa couleur intense et vive, je ne quittai des yeux la meneuse adverse, alors qu'un éclair déchira le ciel dans un hurlement.

 

_________________






-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-remember.forumactif.org/
avatar
Chef riveuse et modo
Messages : 143
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: L'enjeu des rois.   Jeu 30 Avr 2015, 15:54




Les temps où son ventre était dodu lui semblaient bien loin. Même la rivière ne suffisait plus pour leur permettre de garder un minimum de chair. Ils n'étaient pas encore à l'étape de pauvres squelettes sur pattes, mais Etoile de Jade savait que ce n'était qu'une question de temps.

Allongée sur la flanc, la nuque relevée au milieu de la végétation morte, elle avait tournait la tête, bougeant ses oreilles pour suivre les bruits. Elle se souvenait sans mal, d'une période similaire où le mal vert avait emporté tant des siens. La fourrure pelée et les visages hagards de son Clan dansaient encore devant ses yeux. Pourtant, ils étaient les mieux nourris, et il fallait sauver leur pitance des autres malheureux qui ne demandaient qu'à manger. La famine des autres ? Elle n'en avait rien à faire. Guidée par la pulsion qui chuchotait " Survie", il était hors de question qu'elle se soucie des destins des trois autres Clans. Intimement liés au sien, oui, tout comme les Quatre Chênes sont côté à côté et partagent la même terre. Mais il y a un Chêne, plus robuste et plus grand que les autres, parce qu'il avait plus prit. Et elle voulait pour le Clan de la Rivière le même destin, cruel guide de survie.

Les plus faibles, incapables de se défendre n'ont rien à faire ici. Elle dressa les oreilles. Etoile Embrasée. Le regard du meneur qui lui brûlait la fourrure l'avait faite lever, avant même qu'elle s'en aperçoive. Ils étaient tous les deux noirs, différents par leur yeux. Les siens étaient envoûtants couleur flamme et les siens durs comme la pierre dont elle portait le nom.
Elle se redressa, son squelette lourd, ses muscles saillants, ses larges épaules et son long pelage qui lui faisait comme un manteau flottant. Il ne manifesta pas de peur, pas comme ceux qui reculaient, devant sa position d'attaque. Un éclair. Elle rentra sa tête dans ses épaules et s'avança lentement, les crocs découverts. Il allait payer pour avoir osé pénétré sur son territoire. Elle était bâtie comme un mâle, et n'avait aucun problème pour mettre un mâle de sa hauteur à terre.

Soudain, elle n'y tient plus, elle se jeta sur lui. Il y eut une brève résistance, où elle sentit toute la force du matou contre la sienne. Mais elle avait prit de l'élan, et elle le fit tomber au sol, sans pourtant réussir à le plaquer.


« J'espère que tu as une bonne raison, pour avoir osé pénétrer mes terres. »  souffla t-elle, crocs découverts en s'approchant de son museau.

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Δ Petit
Le chat lumière
Messages : 1162
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: L'enjeu des rois.   Sam 02 Mai 2015, 21:52



La femelle ne répondit pas. Mais sa position voulait tout dire. Le scintillement de ses crocs lorsqu'un nouvel éclair apparut n'équivalait aucun long discours. Sa silhouette sombre s'approchait doucement, tel un fantôme flottant au ras du sol. Le spectre qui s'avançait bondit alors sur moi, m'attaquant de tout son poids, essayant de me faire céder. Sous la surprise et la violence je ne pus tenir longtemps et me trouvai expulsé au sol.

Je repoussai la femelle qui essayait de me tenir au sol, comme une vulgaire proie. Étoile de Jade me faisait face. Cela m'étonna que son attaque fut si "faible". Je connaissais mieux de la femelle renommée pour ses talents. Peut-être que la famine affecte aussi son clan. En faisant cette remarque, je m'aperçus que ses flancs n'étaient pas aussi dodus qu'à l'accoutumé. Mes yeux se détournèrent alors du corps de la meneuse rivale pour la fixer jusqu'au fin fond de ses pupilles.

« J'espère que tu as une bonne raison, pour avoir osé pénétrer mes terres. » grogna-t-elle.

Un sourire mielleux se dessina sur mon visage. L'amusement dansait dans mes iris, tel des flammes qui valsaient. Ne pipant mot, je me relevai sur mes quatre pattes massives. De ma démarche lourde, je commençai à marcher lentement autour de la femelle couleur ténèbres. D'une voix ironique je commençai :


« Quel accueil chaleureux ais-je eu de ta part, très chère. Je fis une pause, alors que j'en étais à mon premier cercle.Tu as une bonne mémoire à ce que je vois. C'est vrai que je me balade souvent sur les territoires des autres pour rien, mais cette fois-ci cela a de l'importance. Qui voudrait se promener par ce temps après tout ? »

La pluie continuait de battre la terre, secouant l'herbe tendre sous nos pattes et agitant les courts arbres dénudés de parures. Cela changeait beaucoup de mon territoire, dont les pins hauts et longs formaient comme un toit piquants. Je me détournais d’Étoile de Jade, la queue trainant sur le sol trempé. Je m'approchais d'un buisson vert sombre. Les tiges étaient recouvertes d'épines recourbées. Des tâches écarlates parsemaient cette couleur. Je déclarai alors, de ma voix froide habituelle, oubliant le ton mielleux d'auparavant :

« Je te propose un marché. Mais je serais comme les roses. Je fis une pause, me retournant vers la meneuse rivale. Je m'approchai d'elle dans le silence, jusqu'à ce que mon souffle effleure son visage. Si tu saisis mal l'opportunité, les épines te piqueront et le sang coulera.»




_________________






-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-remember.forumactif.org/
avatar
Chef riveuse et modo
Messages : 143
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: L'enjeu des rois.   Dim 03 Mai 2015, 15:42

La meneuse noire balaya l'air de sa queue. Elle était véritablement énervée par cette intrusion, mais respira un bon coup, décidée à garder son sang froid puisque Etoile Embrassée avait une "raison valable".

Et encore, là tu es toujours en vie. répondit-elle sur le même ton. Pas besoin d'avoir une bonne mémoire pour se souvenir des traîtres. Je te trouve un peu trop proche des autres Clans pour être fidèle au tien. lâcha t-elle avec un rire mauvais.

C'est vrai, peut-être qu'il se sentait incroyablement rebelle en allait où bon lui semblait. Mais Etoile de Jade le soupçonnait de manigancer avec les autres. C'est pour ça qu'Etoile Embrassé était le meneur qu'elle détestait le plus. Déjà moi impressionnable que les autres, il l'énervait par son attitude arrogante à dominer la situation.

Tout en le coupant - et l'écoutant parler - Etoile de Jade aiguisait ses griffes d'un geste inlassable contre un rocher tout près.

Elle s'ébroua, lassé par sa ronde, et voulant connaitre le véritable but de sa visite. Elle songea à lui faire un croche patte, pour le voir s'étaler dans la boue. C'était puéril et ça lui plaisait assez. Mais le gros mâle s'éloigna vers un buisson. Elle le suivit, comme une ombre. Seule ses yeux verts brillaient avec l'atmosphère sombre et violente.


Accouche. Je suis pas d'humeur à parler de roses.

Elle porta une patte à sa gueule et tira un poil d'entre ses griffes, pour montrer qu'elle ne plaisantait pas. La patience, n'était pas vraiment sa spécialité.

_________________


 


Dernière édition par Etoile de Jade le Mar 01 Sep 2015, 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Δ Petit
Le chat lumière
Messages : 1162
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: L'enjeu des rois.   Mer 06 Mai 2015, 20:06



«Accouche. Je suis pas d'humeur à parler de roses.  
- Tu n'es bonne qu'à casser les ambiances.
»

Irritée, la femelle m'arracha un poil. Une douleur vive vint se pointer lorsqu'elle le retira. Mais partie aussi vite qu'elle était arrivée. J'eus un léger recul, mais n'en montra pas plus. Mes pupilles aperçurent mon poil couleur nuit tomber silencieusement sur le sol. Mon regard suivait cette progression avant de s'en détourner, fixant à nouveau la meneuse. L'esquisse d'un sourire se dessina sur mon visage ténébreux.

«Je pense que tu sais déjà pourquoi je suis là. Nous avons un ennemi commun, autant le battre côte à côte. Un autre éclair déchira le ciel en deux. La pluie tombait toujours aussi brusquement, coulant le long des traits de mon visage. Je te propose de t'allier avec moi contre le Clan du Vent. Les deux meneurs les plus puissants, ténèbres et marrée, ensemble, allons détruire ces squelettes et récupérer leurs terres. »

Mes derniers mots furent terminés par un grognement. La haine brûlait dans mes yeux, ravivant la flamme sous l'orage. Le Clan du Vent. Ou la première étape pour accomplir mon objectif. Quoi de mieux que de profiter des difficultés actuelles pour couvrir mon désir ? Retraçons ce chemin sinistre. Je veux corriger tous ces malheurs qui se sont produits. Recommencer à zéro. Retourner à la case départ. Mais cette fois-ci c'est moi qui dirige le jeu. Les soldats batailleront en premier. Ma stratégie est parfaite. Personne ne peut le rompre, le briser en mille morceaux.

« De ce que je vois la famine ne t'as pas épargnée. Et tu ne peux le nier. La famine vous menace. Alors réfléchis-bien. Je suis le seul allié potentiel à t'aider après tout non ? Ca ne date que d'hier les menaces territoriales du Clan du Vent. Ils vous font passer pour l'ennemi, mais ils crèvent d'envie de récupérer vos terres. Le Clan du Tonnerre voudra jamais vous aider. Tous les chatons le savent, les venteux et eux sont amis depuis toujours, et ils veulent toujours récupérer les Rochers du Soleil. Je fis une pause. Mes pupilles n'étaient à présent que des fentes fines, presque invisibles.Alors faisons un marché. Tu m'aides à me débarrasser du Clan du Vent et je t'aiderai contre le Clan du Tonnerre. »

Un sourire avide franchit mes babines. Etoile des Flammes. J'aurai ma revanche. J'aurai cette vengeance sur ton clan maudit. Subis mon courroux. Subis ma colère. Mes crocs ne demandent que ça. Mes griffes ne demandent qu'à faire couler le sang de tes semblables depuis tous ces drames. Jamais tu n'aurais dû les laisser lui faire ça. Jamais. Aies des lourds regrets. Je n'attends que ça. Le désespoir t'envahir. Le même que j'ai eu. Celui de la destruction de ton clan. Nous sommes les plus puissants. Tu ne pourras rien contre nous.






















_________________






-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-remember.forumactif.org/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'enjeu des rois.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enjeu des rois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EN 2004 LES ROIS MARGES VENAIENT DE LA DOMINICANIE !
» Rois des tombes en mai .
» cour des rois déchus
» les rois de Bretagne
» Au royaume des guimauves, les bonbons sont rois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans Remember :: Les Territoires du Clan de la Rivière :: La Vieille Grange :: Le Jardin Secret-